Dans l’espace on vote aussi…

Mais pourquoi autant d’agitation dans le spatioport ?  Quel est cet attroupement, ces bruits de colère, de joie ? La nouvelle playmate, une blague de Qiu, un mariage betazoïd ? À la vue des grognements et des vociférations rien d’aussi cool. Les élections sont là !

Ce sont effectivement les élections du nouveau parlement de la fédération unie, le pendant politique de Starfleet, qui vont avoir lieu. Votez citoyens galactiques !

Regardons comment se compose la vie politique galactique.

La droite galactique : C’est un des partis les plus hétéroclites. En effet, comme le socialisme universel ce parti « comporte beaucoup de membres d’un nombre innombrable de planètes (propagande officielle) ». Officiellement de mémoire d’aspirine, on n’a jamais vu un parti aussi blanc composé d’humains, de vulcains, et de tout ce qui peut ressembler à un homme blanc de 50 ans ne sachant pas quoi faire de ces journées. Leurs idéaux : ils veulent, ils réclament que les crédits et les cristaux de dilithium soient comptabilisés comme une monnaie. Depuis l’avènement de l’homme dans l’espace il n’y a plus vraiment de système monétaire sur Terre. Ce désir ardent de réintroduire ces valeurs pécuniaires viennent du fait qu’ils ont passé leur vie à en amasser et veulent ainsi devenir l’égal des ferengies.

Le socialisme universel : Ce parti se construit en opposition à la droite galactique et c’est sur le fond une des principales raisons de son existence. L’anti droite est tellement forte, que lors d’une élection pour se mettre en contradiction avec le look vieux jeu de la droite galactique, ils ont proposé une série de fœtus aux élections. Une des principales philosophies de ce parti parlementaire est l’attentisme. Cela consiste à ne pas régler un problème ni à l’anticiper, car un problème plus gros viendra certainement résorber le premier problème. Par exemple, ne nous occupons pas des Klingons, les Borgs s’en chargeront, les Borgs seront détruits par les Udines et ces derniers mourront d’une grippe espagnole intestinale. Cette philosophie a sa faille, car quand le problème 1 devient les humains, ils sont sûrs de tous y passer quand arrivera le problème n°2.

Le front des peuples : est un front qui se compose d’une multitude de groupe tel que

« Le groupe des tribules qui en ont marre de se faire modifier génétiquement dans un jeu »,

« De la ligue universelle des solistes d’instruments pourris »,

« Du mouvement pour une réelle édition de l’œuvre de Robert Hue »,

« Du parti féministe pour la valorisation des MST et des maladies nosocomiales en milieu spatial »,

« Des refoulés trop hétéros à la ligue du green lanterne »,

« De l’écologie geek pour le retour des Roms »,

Et pour finir « le groupe des gens qui pense que nous sommes tous dans Populous dirigé par la croix ».

Ce rassemblement de partit prône une révolution de liberté, chaque individu pouvant de lui-même créer sa République, à condition qu’il soit jugé avoir plus d’une personnalité partageant le même corps. Il réclame aussi un poste de capitaine pour tous afin de favoriser une vie sexuelle épanouie. Il exige pour relancer l’ascenseur social, la chaise « musicale sociale » des postes à cinq minutes. En une journée, vous changez de poste toutes les cinq minutes !

La Terre aux terriens : Ce groupuscule extrémiste est un réel problème pour tous les partis de l’hémicycle galactique, car il est composé ….de Terre. Oui la « terre aux terriens » est un parti qu’il faut prendre au premier sens du terme. Il se compose des milliers de grains de silice éparpillés dans tous les coins de la galaxie ayant été visité par la semelle de l’Homme. Ce mouvement a pour origine l’alunissage d’Armstrong. Les grains de silice terriens ont dû subir la ségrégation des grains lunaires jusqu’à la première colonie terrienne. Ils veulent donc que tous les grains de sable puissent rentrer  sur Terre et expulser tous les pieds non humains et surtout humides qui pourraient transporter des victimes hors de notre belle planète bleue.

La Galaxie aux Klingons : La CGK fait partie de ces formations politiques aussi étranges, qu’étrangement acceptée par les autres sans broncher. Cette formation politique propose tout simplement d’annexer la galaxie par les urnes et de réduire en esclavage celle-ci pour son plus grand bien.  Une des mesures phares du parti pour assurer un avenir à tous est d’exterminer toutes les populations non Klingones. En effet dans leur philosophie, la mort peut être considérée comme un avenir des plus viables. On notera que de par leur code de l’honneur, le Klingon est la seule espèce dans l’histoire de la galaxie à ne jamais avoir eu à souffrir de réformes pour les retraites ! Très apprécié pour ces grandes beuveries à l’assemblée galactique, ce parti est très populaire et est placé à l’extrême gauche de l’échiquier. En effet, niveler les niveaux sociaux par la mort est une idée socialement engagée !

Les greens lanternes : les écolos les plus gay friendly de la galaxie. Pour les reconnaitre pas de problème, collant et t-shirt moulant en latex vert plus une écharpe multicolore en hommage au « docteur qui » (restons français bordel). Leur programme est simple. Il consiste à lever le bras et agiter leurs anneaux magiques  à chaque problème. Ce qui ne résout rien au demeurant, mais laisse les autres partis tellement perplexes que les greens lanternes ont le record des débats gagnés par départ, forfait, ou tétanie dû à leur bêtise. Ils sont donc considérés comme d’habiles débatteurs !

La formation des adorateurs de l’obscur chaos qui annihilera l’univers lors d’une grande chasse d’eau purificatrice : considérée plus comme une religion, cette formation tire sa grande force d’une partie de la  légende du poussin galactique. Lors d’un sermon fait par trois clampins au fond d’une montagne en mode camping bien viril entre bonshommes, l’un des hommes jura aux autres qu’il mourrait seul ! Le poussin galactique passant dans le coin (après un pèlerinage au dernier KFC détruit) prit alors une profonde…médiation sur le sujet de la solitude éternelle. Sachant qu’une trop grosse consommation de poulet entraîne quelques problèmes gastriques coulants, il en déduisit que l’univers pouvait être considéré comme un sanitaire qui purgera après un grand désordre toute forme de vie en tirant une chasse céleste.  Ce mouvement veut précipiter cet état de fait et donc répondre à une question essentielle de leur doctrine : vont-ils retrouver tous les reptiles et autre poissons qu’on a envoyé par le fond dans le remous d’une chasse d’eau ? D’autres ont toujours subodoré que la réponse à la fin de la chasse céleste n’est qu’un recommencement dans un état encore plus dégradant qu’à l’initial et c’est pourquoi ce parti ne recueille que les voix des dépressifs pressés d’en finir. Ces derniers votent aussi pour la « Galaxie aux Klingons » !

Tagué:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :